Archives de
Catégorie : Enseignement

Lire-écrire : quand l’école de la bienveillance renonce à l’exigence.

Lire-écrire : quand l’école de la bienveillance renonce à l’exigence.

Témoignage d’un parent d’élèves, professeur des écoles, devenu professeur de lettres. (Conférence donnée lors du Colloque de l’AFPEAH du 12 octobre 2019) Je suis professeur et mère de trois enfants (deux en lycée, une au collège). Après avoir enseigné en primaire pendant 13 ans, je suis devenue professeur de français et de latin en 2013 dans un petit collège rural. Depuis cette année, j’enseigne en lycée… Si j’ai tenu à apporter ma contribution à ce colloque c’est avant tout dans…

Lire la suite Lire la suite

Lexique : Laisserons-nous le monde se décolorer?

Lexique : Laisserons-nous le monde se décolorer?

« Bourrage de crâne » et problèmes de vocabulaire Alors que les détracteurs de l’instruction associent l’acquisition de connaissances à du « bourrage de crâne » et présentent Internet comme le remède à tous les maux, nous continuons à affirmer que la Toile ne constitue pas une panacée. Ne serait-ce que parce que les difficultés en vocabulaire de nos élèves leur portent  préjudice quand ils font des recherches. Rien d’étonnant à cela, car « lorsque nous lisons un texte inconnu, nous avons besoin de connaître…

Lire la suite Lire la suite

Pédagogie du défi et dette symbolique

Pédagogie du défi et dette symbolique

François Rastier, Directeur de recherche au CNRS, frastier@gmail.com http://www.revue-texto.net (Illustration 1. Bureau de l’éditeur Christophe Plantin, Photo de François Vaucluse, Anvers, 2019, détail ) (Conférence donnée lors du Colloque de l’AFPEAH du 12 octobre 2019) « La vie humaine n’est point une lutte où des rivaux se disputent des prix ; c’est un voyage que des frères font en commun, et où chacun employant ses forces, en est récompensé par les douceurs d’une bienveillance réciproque, par la jouissance attachée au sentiment d’avoir…

Lire la suite Lire la suite

Éloge de la transmission

Éloge de la transmission

George Steiner et Cécile Ladjali, 2003 Conseil de lecture de Nathalie Cullell Cet ouvrage se présente comme un dialogue fécond autour d’une profession qui serait « la plus orgueilleuse et, en même temps, la plus humble qui soit ». Ce livre témoigne de l’essence du métier de professeur : offrir aux élèves une culture qui soit un « oecuménisme de l’enchantement » à même de lutter contre « la barbarie et le vide ». Autant dire qu’on est loin de la conception pragmatique et utilitariste trop…

Lire la suite Lire la suite

Faire du latin une discipline d’avenir

Faire du latin une discipline d’avenir

Conférence de Cécilia Suzzoni (Colloque de l’Afpeah du 25 mars 2017 : « Une École ambitieuse. Fondamentaux, connaissances et culture pour tous ») Est-ce que le libellé que je propose pour cette intervention est intempestif ?-contraire à  l’air du temps ?- oui et non. Oui, parce que,  même si les contentieux entre le latin et notre  modernité ont été largement démystifiés et soldés,  il reste des résistances, des méfiances, voire une franche hostilité face à un discours ,  ce sera ici le mien, qui…

Lire la suite Lire la suite

Que faire lire à nos enfants?

Que faire lire à nos enfants?

Partout nous lisons et entendons qu’il faudrait lire, jusqu’au sein du Ministère de l’Éducation Nationale car le livre aurait de nombreuses vertus. Il soignerait de tout : du stress, de la dépression, de l’insomnie et nous protègerait même d’Alzheimer. Il nous permettrait d’améliorer notre vocabulaire, notre orthographe, nos connaissances, notre mémoire, notre concentration, nos capacités d’analyse ou de  rédaction. Il développerait notre créativité  et notre imaginaire. Il nous rendrait altruiste, empathique selon toutes les études scientifiques. Mais de telles louanges…

Lire la suite Lire la suite

Décembre 2019 Témoignage d’un prof de lettres en lycée

Décembre 2019 Témoignage d’un prof de lettres en lycée

Je n’en peux plus. Les élèves n’assimilent pas le fonctionnement des différentes épreuves de français sur lequel il faut revenir sans cesse, tout comme ils ne comprennent pas le fonctionnement du nouveau bac et sa cohorte d’épreuves et de modalités différentes les unes des autres. Même nous, professeurs, nous y perdons. Je n’arrive pas à faire de la grammaire. Pour l’heure, j’ai uniquement travaillé les classes grammaticales et mes élèves ne distinguent toujours pas un pronom démonstratif d’un déterminant démonstratif,…

Lire la suite Lire la suite