Archives de
Mois : février 2020

Apprendre à écrire pour apprendre à lire

Apprendre à écrire pour apprendre à lire

Colloque de l’Afpeah du 12 octobre 2019, Tourne ta page ! Le Bonheur de lire ! Laurence Pierson est rééducatrice en écriture, elle est co-auteur de manuels de français pour l’école primaire, comme Archilecture. Elle est l’auteur de Vive Lila, la petite fée; Vive Barnabé, le petit pirate…, ainsi que de la collection Mes Cahiers d’écriture. Nous vous invitons à écouter cette communication sur la chaîne YouTube de notre association: https://www.youtube.com/watch?v=4I5VXk0ni_k

Lire au lycée : de la contrainte au plaisir

Lire au lycée : de la contrainte au plaisir

Magali Gerard, Professeur agrégé, membre de l’AFPEAH(Conférence donnée dans le cadre du Colloque de l’AFPEAH du 12 octobre 2019) Chez certains professeurs le désir de transmettre est premier. Il précède l’amour d’une discipline. Mathématiques ou français, peu importe, il s’agit d’aider un enfant, un adolescent ou un jeune adulte à se construire et à grandir. Ce n’est pas mon cas. Après le bac, j’ai choisi une discipline : la littérature. À l’époque, je ne savais pas vraiment quoi faire de…

Lire la suite Lire la suite

Prix Coup de coeur de l’Afpeah (Lycée et Collège – 2019)

Prix Coup de coeur de l’Afpeah (Lycée et Collège – 2019)

_________________ 30 Mai 2019, Le Jury d’élèves a décerné Le Prix Coup de coeur de l’Afpeah (niveau Lycée) à Mia GABRIEL, pour « Une Descente aux enfers ». __________________ Une descente aux Enfers « Tu es ma muse, ma dryade, Ensemble nous vaincrons les tempêtes. Notre amour est la plus belle des sérénades, Et notre histoire est digne des plus grands poètes ! » Très amoureux, Orphée et Eurydice avaient l’habitude de sortir en boîte le samedi. Mais ce soir-là, le destin décida que leur…

Lire la suite Lire la suite

Prix littéraire de l’Afpeah Lycée et collège – (2019)

Prix littéraire de l’Afpeah Lycée et collège – (2019)

La Figure d’Eurydice#56 Il existait, dans un lieu et en un temps inconnus, un robot qui se nommait Orphée#84. Je pense que le meilleur mot pour le décrire était… carré. Comme tous les robots de son monde, Orphée#84 était carré. La tête, carrée. Les jambes, carrées. Même les boulons étaient carrés. Mais ce n’était pas tout. En plus des robots, la verdure, les animaux, et les aliments l’étaient aussi. Si bien que depuis sa naissance, ce pauvre être mécanique n’avait pu…

Lire la suite Lire la suite